Cdiscount mise sur une stratégie de diversification

Après le streaming, le site de e-commerce, propriété du groupe Casino, se lance dans la téléphonie à bas prix et dans le stockage en ligne (cloud).

« Avec un million de smartphones vendus chaque année, nous sommes légitimes sur le marché du forfait téléphone. » Emmanuel Grenier est le PDG de CDiscount. Le site de e-commerce s’est lancé le 22 novembre dernier dans le forfait à prix cassés. Pour 2 €, le client obtient 200 minutes, 200 Mo de 4G et 200 SMS ou MMS, sans engagement. Des options proposant des appels et SMS illimités, ou 5 Go de web en 4G sont proposées pour 7€ par mois. Une nouvelle diversification, au risque d’y perdre un peu le consommateur ? « Non, il y a une forme de logique dans notre offre mobile, puisque avec nous les clients peuvent trouver l’offre de mobiles la moins chère du marché et le forfait le moins cher aussi. » Pour Emmanuel Grenier, le marché des forfaits mobiles à prix bas n’est pas saturé, malgré Free et son forfait à deux euros « à l’intérieur des 45 millions de personnes qui ont choisi des forfaits sans engagement en France, cinq millions changent d’offre chaque année ».

Pas de chiffres communiqués sur les ventes

Selon le PDG du site de e-commerce, qui enregistre deux millions de visites par jour, « nous avons une propension à proposer des produits et des services nouveaux ». Techniquement, l’entreprise fait appel à Euro-Information Telecom, opérateur virtuel, qui utilise les réseaux SFR, Orange ou Bouygues : « il n’y aura pas de problème de réseau », assure Emmanuel Grenier à propos de son offre disponible en ligne. Le patron ne veut pas communiquer de chiffres sur le nombre de souscriptions « l’offre enregistre un bon démarrage ».

Par ailleurs, la plateforme de e-commerce se diversifie un peu plus depuis début décembre avec son offre de cloud (stockage en ligne) pour les clients adhérents au programme fidélité. Gratuits pour eux, il comprend un stockage illimité pour les photos et 20 giga de données pour d’autres fichiers. Pour les non abonnés, une version payante devrait être mise sur le marché cette année.

Depuis octobre dernier, le site propose son offre CStream, soit des vidéos, des livres et de la musique en streaming pour 9,99 € par mois. Elle rassemble un catalogue de 50 000 livres, 5 millions de chansons, 300 films, 1 000 programmes pour enfants ». L’utilisateur peut également avoir accès à une trentaine de magazines.

Le site a réalisé un volume d’affaires de 2,7 Md€ en 2015. Il compte huit millions de clients et 25 millions de produits en catalogue.

Sophie Bonnevialle-Chesneau

http://lessor.fr

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :